Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Jungle Trip

25/11/2008 | puyo | 0 commentaire |

Jungle Trip

Mardi 25 Novembre
9h15, départ de notre navette, musique à teck, conduite par notre cher Dario, direction le Rio Negro pour une session de rafting de force 4 sur une echelle de 5/6!
Nous récuperons deux Allemandes et un Hollandais qui feront parti de l´equipage, avec notre moniteur Tito ainsi que sa petite soeur…
Après un gros briefing d´une demi heure sur la sécurité et l´entrainement aux techniques de sauvetage, nous voila enfin prêtes (et inquiètes!) pour affronter plus d´une heure de descente non-stop dans les rapides du Rio Pastaza.

Chaque passage de rapide réussi sera salué par un “Give me five!”, autant dire qu´au fur et à mesure que l´on se prend des murs d´eau dans la tronche, on est de moins en moins enjouées pour ce cri de guerre!

En avant poste tribord, le binome de choc Nat & Ju…Nat gère bien sa mision de leader (digne de l´equipe olympique selon Tito!) secondé par Ju qui goutera par deux fois la sensation delicieuse de se faire emporter par le courant… (on lachera rien jusqu´à la 90ème minute!)

Une bonne grosse frayeur tout de meme: Une belle chute de Ju, direct sous la bateau, à peine le temps de sortir la tête de l´eau que la voici happée par le courant…petit mement de panique a bord…2 personnes dans l´eau et la machine à laver n´est pas prête de s´arrêter! Les regards paniqués se croisent: On tente tant bien que mal de rester calme et d´appliquer les techniqes apprisent ¼ d´heure avant sur la terre ferme. Tout se terminera bien evidemment en happy end… :-p

Bref, mur de vague, sceaux d´eau dans ta face, grosses montées d´adrénalines et petites frayeurs s´enchainent pour un kif énorme…. On fini fatigues mais rassasiées!


Après tout ces efforts, le réconfort. Petite bouffe avec Mr kayak et Mr navette, puis direction la jungle où nous arrivons sur les coups de 16h.

L´endroit est magnifique:des maisons sur pilotis, faites de bambous et de feuilles de Yuca coincées entre une rivière et une petit ruisseau. L´ensemble est certe très sommaire (dortoirs avec lits superposes en bois, douches collectives à l´exterieur ouvertes et sans eau chaude, moustiquaires trouées…) mais nous ne sommes pas la pour le confort…

Nous dechantons rapidement…en effet, à peine arrivées, nous sommes conduits à un village Quechua (tout aussi authentique que les tentes des bords de Seine…) où la seule cabane traditionnelle n´est autre que la boutique de souvenirs…c´est la que commence et s´arrête la visite!

On est en train d´halluciner et ça doit se voir sur nos têtes, car au bout d´1/4 d´heure, au moment où l´on tente de s´echapper, le guide vient à nous pour nous reciter sa recette rodée “Quechua special for tourist”: regardes comment on fait la poterie, ça c´est de la glaise, t´as vu le joli pigment de la graine de l´arbre, tu veux un joli dessin sur ton visage (c´est inclu dans le prix donc tu te laisses faire steuplé!), souffles dans la sarbacane, tu peux porter le costume traditionnel pour une photo, mais c´est $1, tu vois le vieux messieur avec la peinture comme toi sur le visage, le t-shirt Coca cola et son portable collé à l´oreille, c´est le Shaman, celui qui guérit tout les gens du village et alentours….

On est un peu vache, mais fallait vivre la scène!


On repart un peu blasees, avec un groupe de 4 Americains dans lequel on s´est greffé, et qui est loin d´être supra fun…

Peu avant le camp, le guide et nous deux bifurquons direction “la vraie jungle” pour une ballade de deux heures jusqu´à la cascade Real Vida.

Au fur et à mesure de notre progression nous tombons sous le charme de cette nature hostile de part ses sols marécageux et sa vegetation dense. L´arrivée à la cascade en sera l´apothéose, une chute d´eau de 20 mètres se jetant dans une petite lagune…. Il ne nous en faut pas plus pour nous mettre à l´eau! Un de ces petits moment de bonheur…

Sur le chemin du retour, Leoñ, notre guide, au premier abord assez froid et pas très fun, se deride enfin quand Nat, se prenant pour Jane au bout d´une liane géante, se vautre de son plein dans la boue, face contre terre! On en rigole encore…

A table, nous retrouvons notre “Fun Team” pour manger des spaghettis bolognaise (plat typique….hahaha). On entend les mouches volées…

Malgré le feu de bois géré par notre guide pour briser la glace, l´ambiance ne decolle pas… nous nous eclipsons alors dans les hamacs pour ecouter les bruits de la jungle.

L´orage gronde et la pluie commence à tomber.


Mercredi 26 Novembre

Après une nuit agitée entre les coups de tonerre, la pluie diluvienne et le bruit de la rivière, une grosse surprise nous attend au saut du lit: l´eau est montée jusqu´au niveau de la berge…50cm de plus et nous aurions eues les pieds dans l´eau! Et la terre étant imbibée, notre excursión de la journée risque d´être un peu galère…

Après un petit dej´ bien complet, nous nous retrouvons dans la jungle et la boue, pour une découverte plus approfondie de notre environnement. Un enseignement certe basique des vertues thérapeutiques de certaines plantes, de la comestibilité d´autres (une feuille logeant des fourmies que Nat semble beaucoup apprécier…au gout!), d´encre naturelle,sécrétée par la sève d´un arbre (espèce de henné avec lequel nous nous ferons des tatouages), des variétées d´oiseaux, des bienfaits de l´argile, des termitières (très bon antimoustique!), des papillons géants et de couleurs éclatantes et pour finir….l´attaque du frelon tueur!

D´ailleurs, au vu des piqures sur notre guide on se dit qu´on a echappé à de sacrées complications!


Les deux points forts de cette ballade c´est de voir la brume se lever au dessus de l´Amazonie avec en paysage de fond la chaine des volcans, et l´arrivée à la cascade, accessible après une marche dans l´eau entre deux murs de roches (digne d´un Indiana Jones).

Après un Après midi farniente forcé dans les hamacs, à confectionner des couronnes de feuilles tressées, nous repartons vers 17h pour une petite promenade sans le reste du groupe, pour aller voir une fabrique de canne à sucre artisanale. Le proprio n´étant pas la, la visite est ecourtée et ne sera pas reconduite ulterieurement…

Leoñ nous ammene alors faire un petit tour au Mirador qui domine l´Amazonie: couché de soleil, vue splendide….grosse claque!

Un dernier tour de liane (et une belle gamelle de Leoñ) et nous rentrons avec la nuit, accompagnés par les bruits de la jungle…c´est trippant, surtout sans lumière!

Le camp est vide quand nous arrivons, nous ne sommes plus que tous les trois. Leoñ nous cuisine un menu sur le pouce, et nous ne trainons pas trop.


Jeudi 27 Novembre

Ce matin, le niveau de la rivière est redescendu, ce qui va nous permettre de faire une ballade agréable en pirogue. L´embarcation creusé dans un tronc d´arbre parait moins stable qu´elle ne l´est réellement. Les 20 petites minutes de navigation nous mettent les sens en eveil, nous flottons telle une feuille au fil de l´eau…

Retour au camp en taxi où nous rassemblons nos affaires pour notre seconde activitée du jour: La visite d´un refuge de singe, près de Puyo. Leoñ nous gère une place à l´arrière d´un pick-up pour sortir de l´Amazonie, puis intercepte un taxi sur la Panaméricaine pour rejoindre le refuge “los monos”. Ce dernier a été fondé il y a 3 ans par un suisse passionné qui nous explique que la trentaine de singes receuillis ici sont tous orphelins, soit de parents tués pour étre mangés ou abandonnés par leurs propriétaires.

Dès notre entrée, les singes nous sautent dessus, nous épouillent la tête, tentent de nous faire les poches…les petits cappucins sont les plus attachants! On pourrait y rester des heures, mais notre taxi nous attend. Retour en bus depuis Puyo….notre dernière journée jungle s´achève, il est 12h30…. De quoi nous enerver un tantinet soit peu, sachant le prix depensé et les prestations non respectées. On decide alors de raler un peu (c´est tellement français!), mais nous sommes achevées par ce qui nous attend devant la devanture de la boutique: “fermeture administrative par décret”.

On recupère nos sacs, on n´arrive plus à parler… et decidons de quitter Baños sur le champ. Dommage de quitter cette ville comme ça, on avait tellement de bons souvenirs.


Voyage en bus très silencieux jusqu´à RIOBAMBA…. Les paysages magnifiques et le volcan Chimbozaro, completement dégagé et d´une prestance hallucinante, nous dérident peu à peu….

 
Note : 5.00 - 4 votes



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
16/11/2008 | madrid | 3 commentaires

Un presque faux départ...

Un presque faux départ...Après moultes aventures, de transports en tout genre, d´une escale à Madrid qui a bien failli s´eterniser, nous voici enfin à Quito!

Pour l´anecdote, le personnel zélé d´AVIANCA ne voulait pas nous laisser embarquer sans tickets retour ou preuve de sortie du territoire par titre de transport ...

Lire la suite

 
18/11/2008 | Quito | 1 commentaire

Quito et la Mitad del Mundo....

Quito et la Mitad del Mundo....3h30 du mat´:
- Bon, il fait jamais jour ici?
- Qu´elle heure il est??"
- 3h30!
5h00 du mat´:
- Bon, il fait toujours pas jour?
- Qu´elle heure il est??"
- 5h00!..j´en peux plus! J´ai pas sommeil
- Moi non plus! Normal il est 11h en France!
Moralité: les décallages horaires ca ...








Lire la suite

 
19/11/2008 | Otavalo | 3 commentaires

Manifestation paysanne sur la route d´Otavalo

Manifestation paysanne sur la route d´OtavaloCe matin c´est le check out, cependant nous laissons nos bagages à l´auberge pour voyager léger pour passer une journée à Otavalo ou se tiens un des marchés d´artisanat indien des plus populaire du pays. Nous avons pris le necessaire pour une nuit, au cas où...et nous avons bien fait!

Le bus pour Otavalo se trouve au terminal ...

Lire la suite

 
20/11/2008 | latacunga | 0 commentaire

journée bus

journée busUne journée de transport: Otavalo/Quito, Quito/Latacunga, 6 heures de bus avec passage express à l´auberge pour récuperer nos affaires, on commence à gérer les connexions intra Quito, mais c´est balo, on se casse!
La seule anecdote de la journé: controle de police sur l´autoroute. Visiblement notre chauffeur n´était pas ...
Lire la suite

 
21/11/2008 | laguna quilotoa | 2 commentaires

Quilotoa loop

Quilotoa loopOn a pris la décision d´aller se mettre au vert: au programme, visite de petits villages et randonnée en montagne.
Le casse-tête de la matinée: trouver en endroit pour laisser nos gros sacs le temps du treck (notre super hostel n´avait pas de casiers sécurisés).
Après plusieurs tentatives nous nous retrouvons à negocier ...

Lire la suite

 
22/11/2008 | Baños | 0 commentaire

Le jour sans fin...

Le jour sans fin...2h15 du mat´, le réveil sonne! Le seul bus de la journée qui va à Latacunga part dans 45 mn.
3h00 pétante, la gueule enfarinée, nous attendons patiemment sur la place du village déserte, que de son bus le chauffeur émerge. Seul le chant du coq vient rompre le silence...

Durant les 4 heures de voyage, le bus operera aussi la ...


Lire la suite

 
23/11/2008 | Baños | 1 commentaire

A Baños tout baigne!

A Baños tout baigne!Réveil très matinal (6h) pour profiter des bains avant l´affluence des touristes.
Nous choisissons la "Piscina de la Virgen" car elle est à 2 pas de notre hotel et qu´elle est de surcroit la plus populaire.
L´entrée est à $1,60 pour tout le monde avec vestiaire et cabines pour se changer, et il y a déja beaucoup de ...

Lire la suite

 
27/11/2008 | | 0 commentaire

Riobamba - Alausi - Nariz del Diablo

Riobamba - Alausi - Nariz del DiabloArrivees à Riobamba un peu avant la tombée de la nuit, juste le temps de booker le train pour el Nariz del Diablo ("Nez du diablo").
Un tel nom pour qualifier la vertigineuse pente qu´emprunte le train.. ce dernier progresse sur des rails en zig-zag et passe de marche avant à marche arrière tellement le dénivelé est important (c´est comme faire la feuille morte en snowbord ;)) ...
Lire la suite

 
28/11/2008 | | 0 commentaire

Les ruines d´Ingapirca

Les ruines d´IngapircaLa visite du site nous prend tout juste une heure et n´ayant aucune explication venant d´un guide nous voyons juste cela comme un joli jardin de pierres.. heureusement quíl y a un musée pour éclairer un peu plus notre lanterne!
Un petit sentier en fin de visite et à peine indiqué nous conduit vers d´autres vestiges incas (sculptures et ...
Lire la suite

 
29/11/2008 | | 3 commentaires

Cuenca....ville où il fait bon vivre...

Cuenca....ville où il fait bon vivre...Troisieme ville de l´Equateur pour sa population. Nous sommes charmées par l´atmosphère très agréable de cette ville coloniale qui regorge d´eglises et de places. Le centre historique a mème éte classé au Patrimoine mondial de l´humanité par l´Unesco en 1999. On s´y sens bien, les ballades dans les rues ... Lire la suite

 
02/12/2008 | Vilcabamba | 0 commentaire

Vilcabamba, escale salutaire!

Vilcabamba, escale salutaire!Ce n´est pas un hasard si les habitants de Vilcabamba ont détenus durant des années la palme de la longévité et attirés bon nombre de chercheurs du monde entier pour étudier ce phénoméne de la "Vallée sacrée" (son nom en Quechua).
Cette bourgade perchée à 1850 m, située au sud de Loja ...
Lire la suite

 
05/12/2008 | Macara | 2 commentaires

Vilcabamba - Piura de l´Equateur au Pérou: du bus, du bus et encore du bus..

Vilcabamba - Piura de l´Equateur au Pérou: du bus, du bus et encore du bus..Dernier jour à Vilcabamba, nos estomacs se remettent à peine, mais nous somme obligées de reprendre la route pour être dans 4 jours à Lima pour l´arrivée de Jenny. Nous nous bourerrons une fois de plus de medocs histoire de passer les 9h de bus tranquille.

Nous avons decidé de traverser la frontiere via Macàra (l´un ...

Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil